Carole

femme
chargée de qualité client
peintre décorateur

Je travaillais pour un grand groupe de téléphonie mobile où j’occupais le poste de « Chargée de Qualité Client ». Mes missions principales : réalisation des audits internes, mise en place de mesures correctives, animation et création de supports de communication sur la qualité. La monotonie et le manque de perspective de mon métier me pesaient et j’aspirais à davantage de créativité et d’autonomie.

J’ai toujours souhaité faire un métier créatif. Plus jeune, je voulais intégrer l’école Boulle et je rêvais de couleurs quand j’allais me balader en Roussillon. De plus, j’ai grandi dans un milieu très coloré et manuel. Ma mère était artiste peintre et la maison était envahie de toiles, pastels, huiles… Alors à 40 ans, j’ai fait le bilan et je me suis dit qu’il était enfin temps de faire un métier qui me plaise et me corresponde vraiment.  Bref, passer du rêve à la réalité…

J’ai  suivi une formation de 6 mois de peintre en bâtiment à l’AFPA, validé par un titre professionnel. Ce diplôme est le minimum requis pour pouvoir exercer ou s’installer à son compte. J’ai poursuivi par une formation courte complémentaire sur les enduits décoratifs à base de chaux  parce que c’est l’orientation que j’ai choisi pour mon entreprise.

Aujourd’hui je suis peintre décoratrice en bâtiment et j’ai créé mon entreprise. Je me spécialise dans les peintures et la décoration intérieur avec une orientation écologique forte et globale : j’utilise des peintures faiblement émissives, des enduits naturels à base de chaux, je limite ma production de déchet, je recycle…

Cette reconversion professionnelle s’est étalée sur 2 ans et demi. J’ai mis en place une stratégie de changement : j’ai d’abord opté pour un mi-temps dans mon ancienne entreprise et profité de ce temps libre pour me documenter, m’initier au travail de la chaux avec des artisans, visiter des chantiers. Puis j’ai réussi à convaincre la RH d’utiliser mes heures de DIF pour effectuer des stages de peintures décoratives. Et j’ai mis en application mes premiers apprentissages en « retapant » ma maison ou celles de mes amis.

Ce projet n’aurait pas abouti sans l’aide du Fongecif PACA. Les rendez- vous avec mon conseiller ont été constructifs. Il s’est assuré que mon projet était viable et réaliste et il a été très clair sur les inconvénients de ce nouveau métier et les difficultés que je pouvais rencontrer. Tout au long de mon projet, j’ai pu m’appuyer sur ses conseils et ses encouragements. Le Fongecif Paca a financé mes formations et pris en charge le maintien de mon salaire pendant toute la durée de la formation. Et enfin, j’ai pu bénéficier d’un accompagnement à la création d’entreprise (Pacre)

Découvrez le travail de Carole sur son site :  www.gaiapeintures.fr